HomeInterviewsA la rencontre de Chiara Civello

A la rencontre de Chiara Civello

unnamed(34)

Quelques jours après la sortie de son nouvel EP Cuore in Tasca, nous avons eu la chance d’échanger avec Chiara Civello sur son parcours, la réalisation de cet EP et sa venue en France. Une artiste à découvrir sans faute… et à voir en concert au Sunset-Sunside le 19 juin prochain, à Paris !

.

   > Votre nouvel EP est sorti le 1er juin. Comment vous sentez-vous depuis cette sortie ?

Je suis très heureuse de ce nouvel EP. Il est sorti en Italie il y a un an et j’attendais pour le sortir dans le monde… C’est excitant !

.

   > Comment s’est passée la collaboration avec Marc Collin ?

C’était comme un coup de foudre. Tu sais quand vous aimez les mêmes choses… C’est difficile à croire. Nous venons d’horizons musicaux différents, mais nous sommes émus par les mêmes choses.

.

   > Vous avez un univers original, qui mélange différents styles de musique, comme la bossa nova notamment. D’où vous vient votre inspiration ?

Elle me vient probablement de mes voyages, ma curiosité, mon impatience et par le fait de ne pas mettre de barrières entre les cultures et les personnes en me nourrissant des belles rencontres.

.

   > Vous êtes très connue en Italie, votre pays d’origine. Comment se passe la découverte d’autres pays ? Comment faites-vous pour repartir à 0 dans de nouveaux pays ?

J’ai débuté en Italie par le biais des USA en 2005, après que Verve Records ait sorti mon premier album. J’avais déménagé aux USA pour poursuivre mon rêve de carrière dans le jazz quand j’avais 18 ans et j’ai commencé ma carrière musicale là-bas. Jouer à l’étranger est un concept naturel pour moi. J’aime le monde et j’ai le sentiment de lui appartenir.

.

   > Avez-vous déjà joué en France ?

Oui, au Palais des Congrès, en première partie de Roberto Gil et Caetano Veloso.

.

   > Est-ce que certains artistes français vous inspirent ?

Absolument ! Françoise Hardy, Dalida, Gilbert Becaud, Gainsbourg, Leo Ferré, Matisse, Truffaut… L’une de mes idoles est Michel Legrand.

.

   >  Après la sortie de l’EP vous allez préparer la sortie d’un album, prévu pour fin septembre. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Oui, je serai en France régulièrement pour promouvoir l’album et j’espère donner beaucoup de concerts. Je suis impatiente d’y être ! Je vais donner un showcase au Sunset le 19 juin et jouer quelques morceaux d’Eclipse (le nouvel album à paraitre).

..;;

   > Comment composez-vous ? Quelles sont vos habitudes de création ?

Je commence généralement avec une idée de musique, quelque chose qui me touche et je le développe ensuite avec quelques « mots fantômes », des paroles phonétiques temporaires qui, par coïncidence, finissent toujours pas révéler quelque chose dont la chanson parlera.

.

   > Dans quelques jours vous allez démarrer une tournée avec Gilberto Gil. Vous allez en Angleterre, au Portugal, en Espagne, en Suisse, en Italie… Avez-vous quelques appréhensions ?

Je suis actuellement au Brésil pour répéter avec Gil et le groupe et je viens juste de jouer au Blue Note Rio seule il y a deux jours. Je vais jouer le premier concert avec Refavela 40 le 9 juin. Je suis très excitée et nerveuse à l’idée d’assurer une bonne performance. Quand je chante je suis heureuse et toutes mes appréhensions disparaissent.

.

   >  Est-ce qu’il y existe des événements ou des salles de spectacles qui vous font rêver, en France ?

Oui, bien sûr, L’Olympia !

Merci Chiara !

Written by

Actuellement chargée de communication, je me passionne pour la musique, son histoire, son évolution. Je cours les concerts et je chine les vieux vinyles. Je passe des heures à découvrir de nouveaux sons.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.