HomeChroniquesAfter Marianne, Do You Have Love For Humankind ?

After Marianne, Do You Have Love For Humankind ?

After Marianne - Photo2 © Florie Berger

Fin 2016, nous embarquions dans l’espace avec After Marianne, jeune formation toulousaine à la maturité et la créativité bluffantes. Le voyage, bien qu’un peu trop court, nous avait permis d’ouvrir les portes d’un univers débordant de richesse, où chaque mot chanté ou susurré par Mathilda résonnait au plus profond de notre cœur. C’était troublés par l’intensité émotionnelle de It’s a Wonderful Place to Be (Over), mais heureux après l’écoute de si jolis morceaux, que nous avions quitté le groupe. Et aujourd’hui, After Marianne nous fait revenir les pieds sur Terre avec un tout nouvel EP intitulé Do you have Love for Humankind ?

Dès l’ouverture de Blue, le charme opère de nouveau. Aucun doute là-dessus, After Marianne nous a bien ramenés sur notre planète avec ce doux chant des oiseaux et une basse très présente. Toutefois, pas question de renoncer à ce petit côté rêveur qui fait la force de sa musique ; on garde donc la tête dans les nuages en se laissant emporter par les belles envolées vocales de Mathilda. Le tourbillon de notes reprend sa danse ; les Toulousains sont prêts à remuer la scène musicale française pour la deuxième fois.

Harmonie, lyrisme, élégance et audace ; After Marianne reprend les ingrédients du premier EP mais agrémente le tout de quelques nouveautés bien senties. C’est ainsi que le groupe s’essaie à la langue de Molière sur des titres tels que Pour tenir et Nous ne vieillirons pas ensemble ; une prise de risque réussie. La grâce d’After Marianne, qui était déjà indéniable sur des titres comme Marianne ou Space, est d’autant plus frappante et touchante en français ; à travers ses textes, la formation rend là un bel hommage à la chanson française poétique. On frissonne à chaque nouveau morceau où les paroles nous bouleversent par tant de mélancolie. After Marianne chante l’amour avec une justesse incroyable et une tendresse sans limite ; cet amour qui berce la vie et qui continue même après la mort. Au fil des chansons, l’émotion se fait de plus en plus palpable et, à l’écoute de Hard to Love, de sa poignante alliance du piano, du violon et des chœurs de fin évoquant le gospel, on comprend tout de suite que Christophe soit tombé sous le charme du quatuor. Car après Julien Doré qui avait livré une belle performance sur Love Is Juste a Game, c’est au tour de Christophe de collaborer avec After Marianne pour Lead or Feather. Une participation notable qui confirme le talent artistique de ces Toulousains.

Encore une fois, l’EP se termine bien trop rapidement à notre goût, mais sans aucune fausse note. Le charme d’After Marianne ne semble pas près de se ternir.

.

difymusic.com/aftermarianne
www.facebook.com/AfterMarianneFR
Photo © Florie Berger
.

Written by

Etudiante, je suis une passionnée d'art, et plus particulièrement de musique et de cinéma. Attirée par le milieu du journalisme et de la communication, j'aime partager mes petites découvertes artistiques avec les autres.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.