HomeChroniquesBlack Lilys, la belle et fragile poésie de « Blood Ties »

Black Lilys, la belle et fragile poésie de « Blood Ties »

Black Lilys

Trois ans après la parution de leur premier EP Memories of a Blind Mind les Lyonnais Black Lilys reviennent avec un deuxième petit opus intitulé Blood Ties. Le temps a été long entre les deux sorties, mais cela en valait largement la peine au vu du magnifique résultat.

Trois titres et à peine plus de dix minutes ; Blood Ties est très – trop – court mais d’une intensité rare. Le frère et la sœur se laissent aller à une sorte d’introspection, explorant les rapports entre ombre et lumière. Et de ces liens du sang naît quelque chose de très beau. La voix déchirée de Camille nous serre la gorge dès les premières secondes, le tout sublimé par une musique entre dark-pop et indie-folk à laquelle viennent s’ajouter les cordes de Hermine Horiot. On se laisse happer par la sensibilité et la poésie de leur univers, par l’aspect écorché de Behind the Street, et par le cri du cœur chargé d’émotions de Colour My Soul où les chuchotements prennent petit à petit possession de notre esprit. Blood Ties déborde de sincérité et c’est ce qui fait sa puissance.

Black Lilys nous livrent là un petit bijou musical qui nous fait attendre avec d’autant plus d’impatience la sortie de leur premier album, Boxes, prévu pour cet automne.

.

blacklilys-music.com
www.facebook.com/blacklilys.officiel

Photo © Anne-Laure Etienne Photographe

.

Written by

Etudiante, je suis une passionnée d'art, et plus particulièrement de musique et de cinéma. Attirée par le milieu du journalisme et de la communication, j'aime partager mes petites découvertes artistiques avec les autres.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.