HomeInterviewsBrin de Live 2019 : Rencontre avec Valentine Lambert

Brin de Live 2019 : Rencontre avec Valentine Lambert

valentine-lambert

Suite à son concert à Châteaudun, lors de l’ultime Brin de Live estival de 2019, j’ai eu l’honneur de m’entretenir avec l’étoile qui illumina le ciel ce soir-là : Valentine Lambert ! Interview réalisée au sein d’un bucolique environnement, entre douceur de l’écoulement de l’eau de la fontaine et le regard perplexe des mamies sur nous.

.

>  Salut Valentine, tout d’abord on va te demander une petite présentation, pour ceux qui ne te connaitraient pas encore.

Bonsoir. Je m’appelle Valentine Lambert, c’est mon nom de scène également. J’ai 22 ans et je fais de la musique depuis plusieurs années. Je chante, je joue de la guitare, je fais un petit peu de piano aussi. Et je me produis depuis à peu près 2, 3 ans dans la région chartraine pour l’instant.

.

>  Mais ce soir c’était beaucoup plus loin que la région chartraine, dans la charmante bourgade de Châteaudun. Peux-tu nous donner tes impressions ?

C’était très cool. C’était vraiment une très, très belle date, puisque c’était la première fois que c’était un concert uniquement à mon nom, que je ne faisais pas de première partie. J’ai joué en gros 1H15, avec pas mal de compositions, des nouvelles compos, des reprises aussi. Donc c’était un peu stressant, mais j’étais super excitée de le faire. Et ça s’est très bien passé. J’ai joué avec Manu Bertrand, qui m’accompagne depuis un an au dobro et à la mandoline. Le public avait un peu de mal à se mettre dans le mouv’, mais il était hyper attentif. J’ai passé une très bonne soirée.

IMG_0973

.

>  Tu as sorti un EP, Un Millénaire (notre chronique), que l’on retrouvait sur place. Mais aussi sur tes réseaux sociaux désormais ? Et pas uniquement en dématérialisé. Tu peux nous préciser comment se le procurer déjà ?

C’est vrai que c’est principalement à mes concerts. Je prends mes CD et les vends sur place. Mais sinon je fais pas mal d’envois. En fait des personnes m’envoient des messages sur Facebook et je n’hésite pas à leur envoyer par La Poste. On se fait confiance mutuellement. Et c’est comme ça que je les vends. Sinon, il est disponible sur les plateformes de téléchargement : Amazon Music, iTunes, Apple Music et Deezer.

.

>  Qu’en est-il de son contenu, compositions, reprise… ?

C’est un EP 4 titres. Il y a trois compositions : Walk Away, Un Millénaire et Sur Le Quai de la Gare. Et j’ai fait une reprise que j’aime beaucoup, qui est Ils ont changé ma chanson, que je chante depuis plusieurs années. C’est  une reprise de Dalida. Qui est à la base une chanson en anglais, qui s’appelle Look what they’ve done to my song de Melanie Safka. Moi j’ai repris la version française de Dalida. Le reste ce sont des compos, que j’ai écrit et composé.

IMG_1027

;

>  Tu peux nous en donner la couleur, pour ceux qui ne l’aurait pas encore écouté ?

C’est un EP très acoustique. On est 4 musiciens dessus. Il y a de la contrebasse, du dobro, de la mandoline, un peu de guitare électrique quand même. C’est dans une veine très folk, country, avec des petites touches de bluegrass, comme sur Sur Le Quai de la Gare.

.

>  Justement Sur Le Quai de la Gare, dont est extrait un clip, comment s’est-il déroulé, que raconte-t-il… ?

C’est un clip que j’ai tourné avec mes potes de fac de cinéma.  J’avais pas mal de monde autour de moi qui avait l’habitude de réaliser, de faire du montage… C’est un ami qui s’appelle Matthias Joulaud qui l’a réalisé. Qui l’a écrit aussi, puisqu’il raconte plein de petites saynètes, plein de petites histoires. On l’a tourné entre ami(e)s dans un petit patelin du Nord de la France, à côté de Lille. Matthias a fait un choix très intéressant. En fait, c’est moi qui suis sur le quai tout simplement et je regarde tout le monde, mais les scènes sont un peu exagérées. C’est assez comique, toutes les personnes que je croise ont des personnalités un peu extravagantes. Ça a été très très cool de tourner ce clip. On l’a tourné en février et il est sorti au mois de juin 2018, il y a plus d’un an, mais j’en suis très fière.

.

>  D’autres clips en préparation ?

J’ai beaucoup de nouveaux titres écrits cette année ou même que je travaille depuis plusieurs années et que j’ai chanté ce soir, que je commence à chanter sur scène. J’ai le projet de faire un nouvel EP, avec ces morceaux. Et donc aussi d’en faire des clips. Je veux faire ça bien, que ce soit propre et trouver les bonnes personnes aussi. Pour m’accompagner, pour réaliser un ou 2 nouveaux clips. Mais j’aimerais bien que cette année de nouvelles choses sortent, pour mettre un peu de nouveauté.

IMG_1033

;

>  Et donc des nouveaux morceaux ! Tu peux nous en parler ?

Il y en a pas mal. Je ne sais pas si je peux en parler de manière générale. Des morceaux  que j’ai écrits il y a 5 ans et je ne me suis jamais lancée pour les chanter. Et aujourd’hui je le fais. Il y a des titres qui sont vraiment tout neuf. Il y a un peu de tout, mais par contre je continue à chanter en français. Ça me tient particulièrement à cœur de chanter des histoires que mon public peut comprendre et je me rends compte à quel point c’est agréable de chanter dans sa langue maternelle. Au départ je chantais et composais beaucoup en anglais. Mais voilà, je suis à fond dans le francophone.

.

>  Justement tes compositions, quels thèmes abordes-tu ? Et de quelle manière composes-tu ?

D’abord au niveau des thèmes. Il n’y en a pas vraiment de prédilection.  Je parle d’un petit peu de tout. Je m’inspire évidemment beaucoup de ce qu’il se passe autour de moi, des personnes que je rencontre. Des fois des personnes que je ne connais pas, mais que j’ai croisées dans un train par exemple et qui vont m’inspirer une histoire derrière leur visage. Il y a vraiment un peu de tout. J’ai des amis aussi qui m’inspirent, qui ne savent pas vraiment qu’ils sont dans mes chansons. C’était quoi l’autre question ?

.

>  C’était : la manière dont tu composes ?

Ah oui la manière. En fait je ne sais pas, une mélodie va me venir en tête quand je suis dans la rue ou n’importe où. Et je vais me dire tiens c’est sympa. Je vais prendre ma guitare et essayer de poser une autre mélodie dessus. Des fois ça part de la guitare et ensuite je pose une mélodie. Ça peut être l’un, l’autre, tout et n’importe quoi. Il n’y a pas vraiment de schéma. On peut aussi évidemment avoir la page blanche pendant plusieurs semaines, plusieurs mois, de n’avoir aucune  inspiration que l’on considère bonne à mettre sur le papier. Ça c’est les petites périodes de creux. Tout scénario possible.

.

>  Et quand est-ce que tout cela pourrait sortir sur CD, vinyle, K7 audio autoreverse, Blu-ray, LaserDisc… ?

Je ne veux pas trop m’avancer pour mettre de date parce que, comme je disais tout à l’heure, j’ai envie de bien m’entourer. De faire les choses vraiment comme je veux. Et puis j’ai aussi envie depuis  plusieurs mois, c’est quelque chose qui va se concrétiser j’espère, de compléter la formation que j’ai avec Manu Bertrand. De sortir un peu de cette formule acoustique, d’avoir une basse, une batterie. C’est-à-dire de trouver de nouveaux musiciens. Je pense que ça serait super sympa, autant pour moi, que même pour le public et que ça serait une formation très intéressante. Et donc potentiellement faire un nouveau CD avec cette formation-là, à 4 à peu près.

IMG_1028

;

>  Des concerts à venir, seule ou à plusieurs, peut-être ?

Ça vient petit à petit. Je n’en ai pas beaucoup pour l’instant. Je jouerai le vendredi 4 octobre au château de Maintenon (les informations). Ça va être un concert que je ferai toute seule. Après j’ai une ou 2 dates, mais qui sont privées. Pas ouvertes au public malheureusement. Mais ça va venir. Peut-être que je rejouerais à Châteaudun, au théâtre.

.

>  C’est tout pour les concerts pour l’instant ?

Oui pour l’instant, mais des fois on me contacte 2 mois seulement avant. Ah si, à Chartres le 24 janvier je vais jouer au Christie’s. Le super bar, un peu cosy, place Châtelet. Ça va être sympa aussi. Mais c’est le 24 janvier 2020, donc ça date un peu. Par exemple pour Châteaudun on m’a contactée début juillet. Donc ça dépend. Mais je cherche toujours des concerts, je contacte à droite, à gauche, il suffit de croiser les doigts pour que l’on ait une réponse positive.

.

>  Hormis clips, concerts, CD. D’autres actualités, des envies ? Peut-être des projets annexes, avec des groupes, des artistes… ? Ou même du skateboard hein !

(Rires) Il y a peut-être 2, 3 idées en tête, mais qui ne sont pas assez proches d’être concrétisées pour être dévoilées. Pour l’instant je me focus sur mon projet perso. Sur la composition, l’écriture, trouver des dates,  faire grandir un peu le projet et me faire connaitre. C’est un peu le schéma classique de l’évolution.

IMG_0985

>  Je te remercie Valentine pour cette interview. As-tu un dernier mot pour nos lectrices et lecteurs ?

Si vous ne me connaissez pas, allez voir sur YouTube. Parce que des fois je mets des petites reprises et j’ai mon clip Sur Le Quai de la Gare. Il y a ma page Facebook aussi, sur laquelle je mets toujours mes actus, mes concerts… Et donc s’il y a un nouvel EP dans l’année à venir, tout ça ce sera sur Facebook. Et pour ceux qui me suivent : Merci, ça fait toujours très plaisir.

Un immense merci à Valentine Lambert pour sa disponibilité, sa gentillesse et son humour.

www.facebook.com/valentinelambertmusic
Photos © Laure CLARENC

.

Written by

Situé musicalement entre Staircase Paradox, 1000SAY, Valentine Lambert et Ace of Base, en passant par l'électro grindcore hip-hop. https://twitter.com/ratedRjoker https://www.facebook.com/INODratedRjoker https://www.instagram.com/inod_ratedrjoker

No comments

leave a comment