HomeChroniquesChine Laroche, entre onirisme et réalisme

Chine Laroche, entre onirisme et réalisme

chine laroche

Après un premier EP sorti en octobre 2016, Chine Laroche revient avec Out of the dark, un nouvel EP passionnant, qui sera disponible à partir du 9 février.

Véritable melting-pop de cultures, Out of the dark révèle une musique intense, riche en sonorités et en ambiances. Aux influences à la fois rock, house et trip hop, Out of the dark a été entièrement composé par l’artiste dans son 12m², accompagnée de sa carte son, de son Mac, de sa guitare électrique et de son clavier. Et après l’écoute attentive des cinq titres, difficile de ne pas être bluffé.

Chine Laroche démontre très vite qu’elle sait manier ses instruments avec brio. Musique rythmée, mélodies lancinantes, titres à la fois brutal (Holdin’ On) et plus doux (Mad)… la totalité d’Out of the dark s’écoute d’une traite. Et Chine Laroche va plus loin. Bien plus qu’une simple recherche sonore fascinante, l’EP dévoile des atmosphères particulières, entre onirisme et réalisme, trouve son inspiration entre mémoire, lâcher prise et spontanéité. Out of the dark se savoure comme une histoire que cherche à nous raconter une artiste qui ne manque pas de talent, ni d’idées. Et on se laisse emporter sans difficulté.

www.facebook.com/Chine-Laroche-192202724319689

.

Written by

Actuellement chargée de communication, je me passionne pour la musique, son histoire, son évolution. Je cours les concerts et je chine les vieux vinyles. Je passe des heures à découvrir de nouveaux sons.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.