HomeFlashbackFlashback #98 : Jacques Dutronc – Il est cinq heures, Paris s’éveille

Flashback #98 : Jacques Dutronc – Il est cinq heures, Paris s’éveille

220px-Il_est_cinq_heures,_Paris_s'éveille_sleeve

jacquesdutronc_bann

Immense chanteur et compositeur français, Jacques Dutronc n’est plus à présenter…

En 1966, l’artiste sortait son premier album après avoir rencontré un grand succès avec son premier 45 tours Et moi, et moi, et moi. Succès qu’il connaitra également avec d’autres titres, comme Les Cactus ou encore J’aime les filles.

Mais en 1968, Jacques Dutronc connaitra sa plus grande réussite, avec le morceau Il est cinq heures, Paris s’éveille, qui se classera dans les charts français, belges et hollandais. Il est cinq heures, Paris s’éveille est le sixième 45 tours quatre titres du français et est également un morceau que l’on peut retrouver sur l’album du même nom Il est cinq heures. L’idée de ce titre vient de Jacques Wolfsohn, éditeur pour Vogue, qui avait proposé de réaliser un morceau sur « Paris le matin ». Le texte est inspiré de la chanson Tableau de Paris à cinq heures du matin, de Marc-Antoine-Madeleine Désaugiers, datant de 1802.

Lors du premier enregistrement du titre, la flute n’était pas présente, elle a été ajoutée après, par Roger Bourdin, flûtiste. Cet ajout représentait alors un plus qui a permis à Jacques Dutronc et Jacques Lanzmann (parolier) d’être davantage satisfaits du résultat final.

Par la suite, la même année, le chanteur français sortait les 45 tours quatre titres de Le Courrier du cœur, L’Opportuniste, À tout berzingue et La Seine. En 1969, Jacques Dutronc dévoilait l’album L’Opportuniste. Son dernier album en date, Madame l’existence, est sorti en 2003.

Photo bannière © Adda, Jean / INA

Written by

Actuellement chargée de communication, je me passionne pour la musique, son histoire, son évolution. Je cours les concerts et je chine les vieux vinyles. Je passe des heures à découvrir de nouveaux sons.

No comments

leave a comment