HomeChroniquesGrand Délirium par Hugo Délire

Grand Délirium par Hugo Délire

12514082_1017370861659048_7577717409176890108_o

Le 25 mars sortait le premier album d’un nouveau camarade de jeu dans le rap français, Hugo Délire. Oui, jeunes de 20 ans, je sais à quoi tu penses mais tu fais fausse route. Grand délirium nous emmène pour un voyage musical dans le monde de ce jeune rappeur de 25 ans.

Capture d’écran 2016-03-27 à 13.39.58

La tracklist promet de beaux featurings mais soyez patients. L’album se découvre dans l’ordre, c’est prévu pour. On démarre fort, kidnapping auditif vers une destination délirante. Des arrêts sont prévus avec la présence de rappeurs confirmés et déjà implantés : Nekfeu, Lomepal ou Hippocampe Fou. Hugo Délire était encore inconnu il y a peu mais il s’entoure comme pas deux.
Grand délirium n’est pas si dingue, il s’agit surtout d’un premier tome dans la vie mouvementée du jeune Hugo. On retrouve l’écriture incisive des freestyles dont on ne se lasse pas (ou peu). Hugo a parfois l’air d’un jeune qui s’ennuie mais il semble avoir trouvé le moyen pour que ça ne soit pas notre cas. Certaines références échapperont aux plus jeunes, voire aux plus vieux mais l’écriture reste intelligente et fine, et ça il n’y a pas d’âge pour l’apprécier.

Sans faire dans la pale copie, Hugo Délire arrive à s’imposer. L’étape du freestyle à l’album est un exercice périlleux mais HD s’en sort avec malice. Grand délirium comporte son lot de punchlines, de rimes folles et sourires en coin.

www.facebook.com/Hugo-Délire-Officiel

 

Written by

Nièce du frère de ma mère, je sais qui a tiré sur Mr Burns. J'entretiens une relation platonique unilatérale avec Liam Neeson et pour éviter d'avoir l'air trop louche, j'ai une activité salariale et musicale. Techniquement, c'est déjà pas mal.

No comments

leave a comment