HomeClipsHawa Sow & the Soul Seeders s’associent à Arnaud Fradin sur « Yesterday »

Hawa Sow & the Soul Seeders s’associent à Arnaud Fradin sur « Yesterday »

Hawa Sow - Yesterday

Quelques jours avant la sortie de leur premier album Make It HappenHawa Sow & the Soul Seeders nous dévoilent une nouvelle version de leur titre Yesterday avec un invité de marque : Arnaud Fradin, chanteur des Malted Milk.

C’est en 2016 que Hawa décide de s’associer avec les Soul Seeders, le backing band du label français Le Tom Records. Immédiatement, l’alchimie se crée entre la voix de Hawa, les percussions de Pierre Carlin, la basse de Patrick Grabos, la guitare de Matthieu Vinas, les claviers de Pat Ychard, la trompette de Julien Roblet, le saxophone de Bertrand Robert et le trombone de Nicolas Vrancken. Ensemble, ils façonnent une soul puissante, solaire, poétique et communicative, qu’ils partagent pour la première fois en 2017 avec un EP de quatre titres. Trois années plus tard, et avec de nombreuses dates à leur compteur, Hawa Sow & the Soul Seeders s’apprêtent à nous charmer une nouvelle fois avec leur album Make It Happen dont on peut déjà savourer le titre Yesterday.

Si Hawa Sow & the Soul Seeders ont fait du chemin depuis leurs débuts, Yesterday également ! Déjà présent sur le premier EP, le titre renaît une nouvelle fois avec l’apport d’Arnaud Fradin. Sa voix se mêle à celle, puissante, d’Hawa, et ses notes de guitare trouvent leur place, notamment lors d’un solo qui ajoute une profondeur supplémentaire au morceau. Le titre déborde d’une énergie communicative et brute, à l’image du Revox qui ouvre la vidéo comme une preuve d’authenticité.

Il ne vous reste plus qu’à attendre ce vendredi 15 mai pour découvrir l’ensemble des dix titres de Make It Happen !

.

www.facebook.com/hawasowandthesoulseeders

.

Written by

Etudiante, je suis une passionnée d'art, et plus particulièrement de musique et de cinéma. Attirée par le milieu du journalisme et de la communication, j'aime partager mes petites découvertes artistiques avec les autres.

No comments

leave a comment