HomeInterviewsiNOUïS du Printemps de Bourges 2020 : rencontre avec P.R2B

iNOUïS du Printemps de Bourges 2020 : rencontre avec P.R2B

PR2B

Les iNOUïS du Printemps de Bourges 2020 nous ont également permis d’échanger avec Pauline Rambeau de Baralon, alias P.R2B, une artiste qui mêle image et musique en ayant choisi de… ne pas choisir !

.

   > Bonjour ! Tout d’abord, es-tu contente de revenir dans ta ville de naissance pour jouer aux iNOUïs du Printemps de Bourges ?

P.R2B : Oui ! Déjà, cela fait plaisir de pouvoir rejouer avec cette période compliquée. En plus, je vais chanter devant ma famille, ma grand mère ne m’a jamais vu sur scène.

.

   > À propos de cette période difficile, qu’as-tu écouté pendant le confinement ?

P.R2B : J’ai écouté pas mal de musique Capverdienne et un clarinettiste que j’aime beaucoup, Paquito d’Rivera. L’exotisme me faisait du bien, un peu de soleil et de couleurs contre la morosité !

.

   > Lors de plusieurs interviews, tu as fait remarquer ta volonté de ne pas avoir à choisir entre le cinéma et la musique. Les clips sont de ce fait le croisement idéal pour la perméabilité des deux médias n’est-ce pas ?

P.R2B : Exactement. Je ne peux pas écouter de musique sans penser cinéma et vice-versa. Le clip est donc tout naturellement un pont entre les deux, il permet de raconter une histoire et de faire corps avec la narration du titre.

.

   > Ton premier groupe s’appelait Bellflower. Le choix du nom s’inspirait-il du film australien ?

P.R2B : Oui ! Nous devons être 5 à connaître ce film, mais il m’avait fasciné.

.

   > Dans ton univers nous percevons des références à Kitano ou Lars Von trier, peux-tu nous en parler ?

P.R2B :  J’ai dévoré des films de manière compulsive. Cela a commencé très jeune, vers 9 ans : Jeanne D’Arc de Dreyer, puis Ozu. Mes références sont multiples et certaines se retrouvent volontairement dans mes clips pour leur donner une patte, d’autres les imprègnent naturellement.   

.

   > Si tu avais l’occasion de refaire une bande originale de film laquelle aimerais-tu refaire ?

P.R2B : J’en ai deux qui me viennent : Taxi Driver de Scorsese et Conversation secrète de Coppola pour l’aspect boucle liée à l’obsession. Ce sont deux bandes originales très importantes pour moi.

.

   > Revenons à la musique. Comment se dit-on un jour « je me lance ». Quel a été pour toi le déclencheur ?

P.R2B : Je jouais déjà de temps en temps mais jamais de façon professionnelle. Quand j’ai écrit Ocean Forever, j’ai senti que c’était une chanson à moi, alors j’ai décidé de mettre le morceau en ligne et La Souterraine m’a découverte. Cela a vraiment été le déclic !

.

   > Ton EP Des rêves est sorti le 11 septembre. Pour le futur album, aimerais-tu faire un duo ? Et si oui, avec quel·le artiste ?

P.R2B : J’aimerais bien, un jour, même si la perspective est compliquée, faire un duo avec Brigitte Fontaine.

.

Merci à Pauline de nous avoir accordé cette interview !

Written by

Jeune homme de 43 ans (argh) cinglé de cinéma et de musique, j'aime partager et transmettre mes pépites et autres découvertes ! mes goûts peuvent aller de Wagner à NTM tant que la musique m'apporte une émotion ....

No comments

leave a comment