HomeInterviewsInterview et nouveau clip : Théophile en mots et en images

Interview et nouveau clip : Théophile en mots et en images

théophile laisse moi

A l’occasion de la sortie du clip de son titre Laisse-moi, nous avons eu la chance d’échanger avec Théophile. L’occasion parfaite pour plonger dans l’univers de cet artiste qui semble promis à une belle carrière…

.

   > On a récemment découvert votre 3e titre, vous faites une entrée très remarquée dans le paysage musical français. Théophile, qui êtes-vous ? D’où venez-vous ? Comment êtes-vous arrivé à la musique ?

Je suis Théophile comme le nom du projet l’indique, je viens du côté d’Angers dans le Maine-et-Loire (49). J’ai commencé la musique à l’âge de 6 ans avec des cours de guitare classique, c’est au collège que j’ai commencé à écrire des poèmes pour ensuite les amener en chansons au lycée.

.
   > Théophile, qu’est-ce qui vous inspire ?

Mon entourage et mes ressentis. Je suis beaucoup touché par les histoires personnelles et collectives qui m’entourent ou me concernent directement. Ça vient souvent d’un sentiment un peu lourd et sombre sur lequel j’ai envie de mettre des mots et de la poésie, tout ça pour éclaircir, résoudre et coucher sur papier ce que je ressens à un moment précis. On peut aborder tellement de sujets par la musique et leur donner une force en les bâtissant autour d’un univers.

.

   > Ce titre Andy qui parle d’un détenu de la prison d’Angers, l’aviez-vous prévu ? Comment avez-vous senti que vous deviez parler de lui ? Ce détenu est-il au courant que vous parlez de lui dans une chanson que vous avez composé ?

Je ne prévois jamais d’écrire sur un sujet quel qu’il soit en règle générale. C’est le cas pour l’histoire de Andy, ou du moins une infime partie de son histoire que j’ai eu l’occasion de percevoir. J’ai joué il y a 5 ans dans la maison d’arrêt d’Angers suivi d’une longue discussion avec les gars présents à ce moment-là. Andy était le plus ouvert et s’est le plus confié. L’univers carcéral m’a toujours rendu curieux par son côté mystérieux et liberticide. Plein de questions m’ont toujours taraudé l’esprit sur cet endroit où l’on est censé reconstruire des gens qui ont déconné à un moment précis. En parlant avec Andy, j’ai remarqué que ce n’était pas le cas pour lui, et je pense pour plein d’autres. Sa sincérité m’a touché, et j’ai voulu en parler par le biais de la musique, ce que je maîtrise le mieux. Andy n’est pas au courant qu’il y a une chanson sur lui.

.

   > Quand aurons-nous la chance d’entendre un EP complet ?

L’EP au complet sortira en octobre !

.
   > Vous tournez actuellement en 1ère partie de Vanessa Paradis, comment ça se passe pour vous ? Vous aimez la scène ?

Comment ça pourrait se passer autrement que bien ? J’ai la chance de pouvoir jouer avec une icône de la chanson française dans des salles mythiques comme l’Olympia en étant accueilli par une équipe qui entoure Vanessa Paradis très bienveillante, et elle aussi ; le tout devant un public que je dois essayer de convaincre par mes musiques. Au top…

.
   > Qu’est-ce qu’on trouve dans la playlist de Théophile actuellement ?

Actuellement, on trouve le dernier album de Nekfeu, du Gaël Faye, Balthazar, Ry X, Roméo Elvis,
Lomepal… J’écoute de tout. En ce moment, c’est ça qui tourne !

.
   > On découvre ce vendredi un nouveau clip qui vient illustrer votre très beau nouveau titre Laisse-moi. Comment s’est passée la réalisation de ce clip ?

Le clip a été réalisé par Baptiste Chevalier que j’ai rencontré il y a quelques années de ça et pour qui j’avais une affection particulière pour son travail, ainsi qu’humainement. Je lui ai donc fait écouter le titre, et lui ai laissé libre court à son imaginaire pour créer ce qu’est le clip aujourd’hui.

.
   > On savoure Laisse-moi, Andy, Face cachée : trois très beaux titres dont a du mal à se lasser. La suite, ce sera quoi ?

Tout d’abord, merci beaucoup ! En ce qui concerne la suite, j’ai encore quelques petites nouveautés sous le coude qui vont sortir au compte-goutte. L’envie de trouver autre chose, de partir ou encore une chanson pour mon frère et tous les oiseaux un peu décalés qui sont hors normes sociétales…

.
   > Sur Facebook, vous avez partagé un titre de Terrenoire, est-ce qu’il y a des artistes, des groupes, qui vous donneraient envie de faire une collaboration ?

Effectivement ! Très grosse découverte pour moi. Je suis toujours à l’affût de nouveaux projets francophones. Bien sûr qu’il y a des envies de collaborations, avec plein d’artistes ou groupes différents. Mais pour l’instant, il faut que je sorte mon EP et fasse découvrir mon projet pour ensuite créer des ponts…

Merci Théophile pour cet échange !

Découvrez Laisse-moi son tout nouveau clip, à la réalisation originale très soignée !

www.facebook.com/theophilemusicofficiel

.

Written by

Actuellement chargée de communication, je suis passionnée par les musiques actuelles. J'observe, j'écoute, j'interroge et j'écris.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.