HomeClipsJonathan & The Queens

Jonathan & The Queens

Capture d’écran 2015-11-01 à 16.16.48

Depuis qu’elle est partie à la conquête des Etats-Unis, Christine and The Queens n’a jamais été aussi prolifique. A peine remis de la publication de son nouvel extrait « No harm is done », elle enchaîne avec le clip de « Jonathan ».

Capture d’écran 2015-11-01 à 16.17.26

Accompagnée cette fois-ci par Perfume Genius chez qui elle trouve un homologue, le titre fait honneur aux fameuses Christine. Douce et délicate, « Jonathan » est une déclaration sincère dont le clip traduit toute la fragilité. A nouveau, les Queens laissent place aux néons et à leur danse mécanique.

Dans une nudité simulée, Christine et Perfume Genius se racontent leur histoire dans un langage commun mais aux accents différents. La présence double anglais/français contribue à la dualité du texte et du projet.
Plus audacieux dans ses propositions, Perfume Genius s’intègre dans la lumière douce et réconfortante de l’univers de Christine même si on aurait aimé plus d’audace dans leur collaboration musicale et visuelle.

www.facebook.com/christineandthequeens
www.facebook.com/perfumegeniusofficial

Written by

Nièce du frère de ma mère, je sais qui a tiré sur Mr Burns. J'entretiens une relation platonique unilatérale avec Liam Neeson et pour éviter d'avoir l'air trop louche, j'ai une activité salariale et musicale. Techniquement, c'est déjà pas mal.

Latest comment
  • Non, non et non. Il ne s’agit pas d’un hommage aux Queens, mais l’histoire un peu perso de Christine qui chante ses amours interdites. A savoir que son (sa) compagn(e)on ne l’aimait que dans l’intimité, mais pas au grand jour…. »Can You live with me in the daylight? » Je sais que tu ne répondras pas. Je te croyais au dessus des lois » Quant à Perfiume, il colle parfaitement au thème., et l’audace n’est pas nécessaire dans ce genre de clip. Marion Mottin qui apparaît à la fin personnifie Mme Butterfly et non le Kabuki comme certains le pensent, et explique clairement que, finalement Christine s’est bien relevée depuis lors. Simple, efficace, porteur. Un clip sublime dans sa simplicité.. Votre journaliste devrait bien écouter et se renseigner avant de « pondre » des analyses erronées.. Bien à vous.

leave a comment