HomeChroniquesLa pop made in White Note !

La pop made in White Note !

whitenote_cover

whitenote_bann

Après un premier album sorti en 2011 et un EP en 2012, le quintet White Note revient avec un nouvel opus !

Disponible depuis le 11 septembre, Oppositional Defiant Disorder se compose de dix titres pop, à la croisée d’influences telles que Radiohead et Sigur Rós. Dans le but d’élargir l’instrumentarium et le spectre sonore de sa musique, White Note a invité un quatuor à cordes, un trio de vents, une chorale et Phia, une chanteuse australienne, a participer à l’enregistrement de la nouvelle production. Le résultat est là : un album auto-produit aux ambiances variées, avec des morceaux à la fois brutes et éthérés, aux rythmiques envoûtantes et aux mélodies travaillées.

White Note sort des sentiers battus pour proposer un son nouveau et un univers particulier, où la présence de sonorités nouvelles et d’une certaine recherche structurelle dénotent une envie de se détacher de ce qui peut se faire habituellement. L’atmosphère poétique de la production et l’ingéniosité du groupe nous poussent sans difficulté à re-jouer Oppositional Defiant Disorder. On se laisse porter par la voix de Nicolas Boblin et la douce mélancolie qui se détache de certains titres…

www.whitenote.fr
www.facebook.com/whitenotetheband

Written by

Actuellement chargée de communication, je me passionne pour la musique, son histoire, son évolution. Je cours les concerts et je chine les vieux vinyles. Je passe des heures à découvrir de nouveaux sons.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.