HomeChroniquesLe Plaisir Moderne selon Scratchophone Orchestra !

Le Plaisir Moderne selon Scratchophone Orchestra !

unnamed(20)

Electro-swing ni trop retro, ni trop moderne, la musique du Scratchophone Orchestra est un mélange audacieux de ce qui se faisait de bien avant et de ce qui se fait de mieux maintenant. Formation originale composée de quatre musiciens, le Scratchophone Orchestra a vu du pays et enflammé de nombreuses pistes de danse.

Avec ce groupe, Clément (machines, programmation, percussions, guitare), Aurélien (clarinette, chant), Armand (contrebasse électrique) et Gabriel (violon, programmation) signent un son singulier, dans lequel la pop se mélange aux samples vocaux de chanteurs de jazz légendaires et où la clarinette et le violon rencontrent habilement les vieilles sonorités des orchestres New Orleans des années 30. Le mélange est étonnant, mais très réussi. La preuve avec Plaisir Moderne, un album de douze titres qui mixe le français et l’anglais, les sonorités vintages et les musiques actuelles. Quand l’électro, le hip hop et la house se mêlent à la musique des années 30, on se retrouve avec un Plaisir Moderne dansant, énergique et festif, disponible depuis le 2 mars 2018 !

Le Scratchophone Orchestra sort des sentiers battus et nous plonge dans une époque reconstruite. Un peu de vintage, un peu de moderne et on savoure.

A découvrir en live le 16 mars à l’Archipel à Granville, le 13 avril au Cosmix à Férel, le 27 avril à La Péniche à Chalon-sur-Saône, le 5 mai à l’Echandole à Yverdon-les-Bains, le 18 mai au Festival Musiques Métisses à Colmar, le 26 mai aux Rendez-Vous de St-Lyphard à La Ferté Bernard, le 02 juin au Festicolor à Meung-sur-Loire, le 09 juin au Festoch à Colombier-le-Vieux, le 19 juin à la Fête du Jau à Mûrs-Erigné et pendant tout l’été…

www.facebook.com/scratchophoneorchestra

.

*

Written by

Actuellement chargée de communication, je me passionne pour la musique, son histoire, son évolution. Je cours les concerts et je chine les vieux vinyles. Je passe des heures à découvrir de nouveaux sons.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.