HomeNewsLe punk à l’honneur au Printemps de Bourges !

Le punk à l’honneur au Printemps de Bourges !

pdb

Le mouvement punk fête ses 40 ans cette année. Celui-ci constitue un dénominateur commun aux cultures rebelles et alternatives et c’est avec ces contre-courants qu’est né le Printemps de Bourges il y a 40 ans. Le festival a donné la possibilité d’exister à de nombreux d’artistes boudés des médias.

A l’occasion de cette nouvelle édition 2017, le Printemps de Bourges s’associe à France Inter et à la SACEM et ensemble présentent Punk ! 40 ans de No Future.  Du mercredi 19 avril au dimanche 23 avril, de 12 heures à 20 heures au Carré d’Auron, Radio France fera revivre 40 ans de punk à travers une exposition parrainée par les groupes Cheveu et Frustration.

Plusieurs tables rondes se dérouleront : « 40 ans de punk » le mercredi à 14h30 avec Olivier et Lola du groupe Pop Car Crash Control, Gérard Pont et David Cosset. « Fais-le toi-même – DIY » le jeudi à 14h30 avec Fabrice du groupe Cheveu, David du groupe Frustration, Jean-Baptiste Guillot, Steff Gotkovski et Samuel Etienne. Le vendredi à 14h30, Julian Yewdall et Francis Dordor animeront « The Clash : un groupe qui a changé le monde ? » et samedi à 14h30 découvrez « Le punk hors musique », avec Marsu et d’autres invités du festival.

En plus de ces tables rondes, le Printemps de Bourges proposera également des projections au Cinéma Art et Essai de la Maison de la Culture de Bourges. Les séances seront à 4€. Le mercredi, découvrez « Dégénération punk » à 17 heures, une séance présentée par Gérard Pont, et « Gimme Danger » à 19 heures, le jeudi profitez de « Je suis mort mais j’ai des amis » à 17 heures, présenté par Eric Tandy, le vendredi, retrouvez une nouvelle fois « Gimme Danger » à 15 heures, puis « Rude Boy – The Clash » à 17 heures, présenté par Julian Yewdall. Le samedi, le cinéma projettera « East Punk Memories » à 17 heures, présenté par Eric Tandy et Marsu et pour terminer, le dimanche, une nouvelle séance de « Gimme Danger » sera proposée.

Sans oublier les installations artistiques avec une exposition photos « Self-made Punks » réalisée par trois jeunes photographes, à découvrir au jardin de l’Archevêché, à la Halle au Blé et au Palais Jacques Coeur et « Punk Zine Wall », une installation originale de Samuel Etienne sur les portes du Quai d’Auron, pour célébrer le meilleur des fanzines punk.

Avec cette célébration du punk, le Printemps de Bourges s’apprête à réaliser un événement passionnant et fortement intéressant !

www.printemps-bourges.com/fr/programme/cycle-punk.html

 

punk_pdb

Written by

Actuellement chargée de communication, je me passionne pour la musique, son histoire, son évolution. Je cours les concerts et je chine les vieux vinyles. Je passe des heures à découvrir de nouveaux sons.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.