HomeChroniquesL’Épée sort Diabolique, son 1er album !

L’Épée sort Diabolique, son 1er album !

Cover album 'Diabolique'

Groupe composé d’Anton Newcombe, de Marie et Lionel des Limiñanas et d’Emmanuelle Seigner, LÉpée marque la rentrée avec la parution de Diabolique, son premier album, qui fait suite à Dreams, un EP 3 titres qui nous avait permis de faire un premier pas dans leur univers. Un premier pas intrigué, mais enjoué.

Diabolique dévoile dix titres nés d’une collaboration surprenante mais fructueuse, riche et intense. Le résultat est avant tout brut et sans artifice, très naturel. Avec une base rock et des morceaux énergiques, à l’image d‘Un Rituel Inhabituel, Diabolique c’est avant tout le mélange de plusieurs influences et de multiples talents, venus d’horizons différents.  Parfois sombre, cet album frappe fort et avec Last Picture Show, dernière piste déjà connue, il nous tient en haleine jusqu’au bout. Mais avant de parler de la fin, L’Épée nous ouvre des horizons électriques, parfois teintés d’humour (Dreams) illustrés par des morceaux aux textes ciselés, chantés en majorité en français, à deux exceptions près. Le quatuor nous entraine sur des plages musicales fascinantes, accompagnées de paroles qui alternent entre chant et textes simplement racontés (La brigade des maléfices) et des sonorités un brin orientales, apportées par touches séduisantes. Dix titres et nous voilà convaincus. Avec un coup de cœur tout particulier pour On dansait avec elle, beau duo chanté avec Bertrand Belin. L’Épée nous séduit avec ses mots, ses mélodies puissantes, son univers inspiré et la singularité vocale d’Emmanuelle Seigner.

A l’écoute de Diabolique, on a l’étrange sensation d’être face à un groupe qui a toujours travaillé ensemble. L’Épée signe une production très complète, qui marie habilement les univers de chacun, entre rock, pop et même des influences yéyés sympathiques. Une belle réussite qu’on espère voir reproduite. Et pour accompagner la sortie de l’album, le groupe dévoile un superbe clip qui illustre le morceau Springfield 61. Une vidéo dont les membres du groupe sont les acteurs, représentés dans une version animée particulièrement réussie, qui les entraine au cœur d’une aventure rocambolesque…  Carton plein pour l’Épée, qui atteint sa cible sans grande difficulté.

L’Épée sera en concert au festival Lévitation à Angers le samedi 21 septembre et à La Cigale à Paris le 14 décembre, et en tournée dans toute la France.
Retrouvez les dates ici.

www.facebook.com/lepeemusic

.

Written by

Actuellement chargée de communication, je suis passionnée par les musiques actuelles. J'observe, j'écoute, j'interroge et j'écris.

No comments

leave a comment