HomeChroniquesLola Marsh, entre intimité et délicatesse

Lola Marsh, entre intimité et délicatesse

image1-7

On avait déjà eu un petit avant gout du nouvel album de Lola Marsh puisque quatre extraits ont été dévoilés ces derniers mois. D’ailleurs, qui n’a pas eu une très forte envie de jouer au ping pong en regardant l’excellent clip d’Only For A Moment ?

Réalisé en seulement trois mois, Someday Tomorrow Maybe est un album élégant et inspiré. Le duo savait très bien ce qu’il voulait faire et surtout ce qu’il voulait dire. La direction musicale a été claire très rapidement et les textes traduisent leur histoire, leur relation, tout en délicatesse et subtilité. Les arrangements sont très cinématographiques. Certains morceaux vous laissent l’impression d’être au beau milieu d’une scène de film parfaitement sublimée par leur musique. On pense bien évidemment à ceux de Quentin Tarantino. Le titre Echoes en tête, mais aussi Hold On et Darkest Hour. 

Les guitares vintages, les montées de cordes, le son rétro de l’album parfois accompagnés de battements de mains, tout est parfaitement emmené, parfaitement produit. Certaines envolées sont puissantes comme sur les morceaux In Your Eyes et Hold On, d’autres plus intimistes aux harmonies plus douces , What Am I et Four Long Seasons. Et puis, il y a In the Morning, petit interlude dont les cordes vous emmènent vers l’épilogue de l’album, Where Are You Tonight. Le thème du titre Echoes, qui ouvre l’album, y est repris, les sonorités sont subtiles et la boucle est merveilleusement bouclée. 

Il faut bien évidemment évoquer la très belle voix de Yael Shoshana Cohen qui donne une intensité et un ton particulier à chaque morceau. Tantôt puissante, tantôt feutrée, tantôt posée tout en douceur, avec cette impression parfois d’être susurrée comme sur le très beau Strangers on the Subway où sa voix se mêle magnifiquement à celle de Gil Landau. 

Someday Tomorrow Maybe est beau et très abouti. Lola Marsh réussi ici le « fameux » et délicat passage du deuxième album. 

Lola Marsh sera en concert à Paris le 19 mars 2020 au Café de la Danse.

www.facebook.com/Lola8Marsh

 .

Written by

Disquaire un jour, disquaire toujours!! J'aime le rock, la pop, la chanson, le jazz, la soul, le... euh...bah tous les styles quoi. Mon 1er souvenir et choc musical était un album de Bruce Springsteen à l'âge de 8 ans et j'ai pleuré quand je l'ai vu sur scène la 1ère fois, presque 20 ans après!!! et.... je connais les paroles du Chanteur de Daniel Balavoine par coeur.

No comments

leave a comment