HomeChroniquesMina Tindle, Parades

Mina Tindle, Parades

10678677_10152768689558234_5770001722897513566_n

La jeune française Mina Tindle vient de sortir son nouvel album, Parades, deux ans après Taranta. Le premier extrait « Pas les saisons » nous fait la surprise d’un titre en français.

voyageuse-inveteree

Non pas que Mina Tindle n’a jamais chanté en français. Mais Taranta, son premier album, était majoritairement composé de titres en anglais, influence probable de son passage à New-York. De cet album, on retient bien évident la délicatesse de la voix de Mina Tindle et son talent d’auteur. Il ne faut pas oublier que Mina Tindle a pour parrain un certain JP Nataf, membre inoubliable des Innocents.

Avec cette expérience qui en dit long, Mina Tindle a mis la barre haute. Alors quand Parades est arrivé, nous avions quelques doutes sur sa capacité à fournir un autre album de qualité. Et qu’il est bon de se tromper ! Mina Tindle revient avec encore plus d’assurance. La voix possède la même volupté et encourage la romance. L’automne qui s’installe, offre un écrin tout trouvé pour nombres de nouvelles chansons.
Il y a de la chaleur mais également des éclats qui donnent la profondeur suffisante. Mina Tindle aurait pu sombrer dans l’oubli, malgré un beau parcours, mais elle trouve progressivement sa place. Finalement, il est difficile de trouver à qui la comparer. L’alternance français-anglais n’est pas chose aisée mais Mina Tindle semble légitime jusqu’ici.

Après longues écoutes de Parades, le titre « La Peau » sort du lot, sans doute par sa mélodie reposante. La fougue de Mina Tindle s’exprime elle sur « Seaside » avec une batterie très présente.

www.facebook.com/MinaTindle

Written by

Nièce du frère de ma mère, je sais qui a tiré sur Mr Burns. J'entretiens une relation platonique unilatérale avec Liam Neeson et pour éviter d'avoir l'air trop louche, j'ai une activité salariale et musicale. Techniquement, c'est déjà pas mal.

No comments

leave a comment