HomeChroniques« Miracle Sun », le nouvel EP explosif signé The Portalis

« Miracle Sun », le nouvel EP explosif signé The Portalis

The Portalis Miracle Sun EP

Du rock, ils ont hérité de cette énergie qui bouscule ; de la pop ce côté acidulé qui réchauffe le cœur ; et de l’électro, les garçons ont emprunté les claviers entêtants. Un mélange haut en couleurs, étonnant et convaincant qui démontre une fois de plus la richesse de l’univers de The Portalis ; car sur Mircale Sun, nouvel EP disponible depuis le 13 octobre dernier, le groupe est au plus haut de sa forme.

C’est Crazy qui ouvre la danse avec son rythme joyeusement entraînant et nous prépare au décollage dans l’espace de Miracle Sun, dernier single en date de la formation et véritable explosion de sonorités électro-pop. S’ensuit Breathe, titre beaucoup plus planant que ces prédécesseurs ; après nous avoir propulsés au beau milieu de la galaxie, The Portalis semble nous laisser en apesanteur le temps de savourer comme il se doit cette douceur musicale. Le voyage se poursuit ensuite avec Satelite dont les chœurs ne nous laissent pas indifférents, avant de finir en beauté avec l’excellent Tianjin, single phare des Français où la puissance atteint son apogée. Un retour sur Terre un peu trop rapide à notre goût, mais pour notre plus grand plaisir, le périple se poursuit encore un peu avec la présence sur l’EP des deux remixes du titre Miracle Sun, respectivement signés Dino Sirius et Sinotropez.

Avec ce nouvel EP, The Portalis nous donne cette délicieuse impression d’ouvrir une montagne de cadeaux ; chaque titre est unique, nous transportant dans un univers différent et tout aussi éblouissant.

.

www.theportalis.com
www.facebook.com/theportalis
Photo  © Sigried Duberos

.

Written by

Etudiante, je suis une passionnée d'art, et plus particulièrement de musique et de cinéma. Attirée par le milieu du journalisme et de la communication, j'aime partager mes petites découvertes artistiques avec les autres.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.