HomeLive ReportsMisteur Valaire enflamme Paris

Misteur Valaire enflamme Paris

Capture d’écran 2015-12-15 à 22.33.20

12342812_10208467300705086_225807530387067433_n

Misteur Valaire est une formation de cinq musiciens venus de l’autre côté de l’Atlantique. Avec leur accent à couper au couteau, ces québécois ont pourtant séduit le public parisien, venus nombreux pour voir ces gars venus du froid.

Misteur Valaire était la tête d’affiche de la soirée de clôture de la première édition du Festival Bonsoir Paris ! qui célèbre la francophonie en musique. Samedi 12 décembre, au coeur du 6° arrondissement de Paris, Misteur Valaire ont fait lever le public assis du Théâtre de l’Alliance Française en moins de deux notes avec leur titre « Don’t get là ». Un choix judicieux pour débuter un set rythmé et essoufflant.

Les Misteur Valaire n’ont peur de rien et ont enchaîne avec maîtrise et justesse les titres électro-jazzy de leur dernier album Bellevue. Jusqu’à la présence folle d’Alan Prater maître du funk canadien pour nous dévoiler quelques titres de la prochaine livraison à venir. L’ambiance ne retombe pas, le rythme ne se ralentit même pas quand le groupe s’amuse à nous glisser un retentissant « I will always love you » de feu Whitney Houston.

Mais cette date du 12 décembre réservait une autre surprise … l’annonce inattendue d’un autre show, un concert « secret » en petit comité au chaud, dans un pub réputé de Paris, le Truksel. Entre Opéra et les Grands Boulevards, les Misteur Valaire ont offert un set de 40 minutes explosives à une poignée de fidèles venus pour admirer, de près, les cinq compères.
Un moment rare, puissant mais trop court.

En l’espace de 48 heures, Misteur Valaire a enflammé Paris deux fois, juste assez pour lui tenir chaud et attendre (patiemment) l’arrivée d’un prochain album.

www.facebook.com/misteurvalaire

 

Written by

Nièce du frère de ma mère, je sais qui a tiré sur Mr Burns. J'entretiens une relation platonique unilatérale avec Liam Neeson et pour éviter d'avoir l'air trop louche, j'ai une activité salariale et musicale. Techniquement, c'est déjà pas mal.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.