HomeLive ReportsMoriarty envoute l’Olympia

Moriarty envoute l’Olympia

image1

Moriarty est une formation française qui a rencontré le grand public au même moment que « Jimmy », un titre phare de leur répertoire. Après une collaboration de plus de quinze ans, et seulement pour le seconde fois, Moriarty s’est produit sur la scène de l’Olympia.

image2

L’arrivée masculine de Moriarty a quelque peu surpris les spectateurs. Mais où est donc Rose Mary la charismatique et envoutante chanteuse ? Pas de panique et en toute décontraction, elle foule la scène dès le second titre. L’atmosphère intimiste du titre d’ouverture a certes déstabilisé mais n’en était pas moins percutante et agréable. Une composition qu’on aimerait voir plus au long du set.

Il n’empêche que Moriarty a la chance de se composer de cette voix franco-américaine. Vintage, séduisante et chaude, la voix de Rose Mary est un bijou. Elle possède une beauté palpable qui lui donne des airs de sirène terrestre lorsqu’elle se met à chanter.
L’ensemble tient divinement la route mis à part quelques longueurs qui ne semblent pas avoir été partagé par le public. Conquis, discipliné et attentif, beaucoup d’artistes rêveraient d’un auditoire de cette qualité.

Le rendez-vous semblait être prévu depuis toujours et arrive pourtant à l’improviste. Moriarty est de ce genre de groupes dont on ne sait jamais exactement où ils (en) sont mais qu’on retrouve avec la même affection.

www.facebook.com/moriartytheband
Photos personnelles, prises le 11/10.

image3

Written by

Nièce du frère de ma mère, je sais qui a tiré sur Mr Burns. J'entretiens une relation platonique unilatérale avec Liam Neeson et pour éviter d'avoir l'air trop louche, j'ai une activité salariale et musicale. Techniquement, c'est déjà pas mal.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.