HomeChroniquesNaâman, vers l’infini et Beyond

Naâman, vers l’infini et Beyond

naaman-beyond

En tout juste cinq ans et ceci dès ses débuts, Naâman a réussi à capter l’attention d’un public mondial au travers de quantité de concerts. Ceux-ci ayant été agrémentés des albums Deep Rockers back a yard et Rays of resistance. On pourrait donc annoncer que l’on s’attendait au troisième, Beyond chez Big Scoop Records, confirmant le rythme de deux ans entre chaque sortie.

Le chanteur ne perd pas de sa superbe dans son chant reggae si entrainant et porteur. Cependant si vous craignez un reggae classique ne se différenciant pas des masses, vous ne serez pas déçus. Naâman avait déjà prouvé sur ce point son goût prononcé pour des mélanges l’étant tout autant. Toutefois l’on passe un cap évident à l’écoute de Beyond.

Des sonorités toujours plus gorgées de soleil venant notamment s’y greffer. Compliqué de rechigner à l’écoute d’un I’m alright, morceau typique de ceux capables de vous faire démarrer la journée du bon pied. D’ailleurs les pieds se mettront également à pas mal remuer, si ce n’est à danser, tant l’on croise pléthore de titres possédant de quoi donner envie de se mouvoir. L’artiste ne se force même pas, il propose tantôt une chanson nous faisant bouger mais restant légère comme Plant it over. Tantôt, il s’agit d’un dynamisme amplement plus équivoque, à l’instar du final de Tomorrow. Et que dire de l’entrainant Got to try, en compagnie de Toots & The Maytals, délivrant des passages accrocheurs à reprendre en chœurs.
On retrouvera aussi des pistes à écouter au coucher du soleil, Diamond and Pearl, voire emplie de mélancolie, Beyond.

D’une richesse ne se fixant aucune limite, Beyond porte bien son nom, tant Naâman nous fait voyager au-delà des frontières que la société veut nous imposer.

www.facebook.com/Naaman.Official

.

Written by

Situé musicalement entre Staircase Paradox et Ace of Base, en passant par le grind hip-hop. https://twitter.com/ratedRjoker https://www.facebook.com/INODratedRjoker

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.