HomeChroniquesNeil Young : un Tonight’s the Night Live indispensable

Neil Young : un Tonight’s the Night Live indispensable

neil young tonigh the night live

Et si Noël était l’occasion de voyager dans le temps et d’aller dans un lieu qui vous est inconnu…

1973. Cela fait maintenant un peu plus d’un an que Harvest, le génialissime album de Neil Young, est sorti. Un homme usé, rongé par les drogues et les remords apparait sur scène, le public inquiet se demande si Young pourra jouer. Après avoir salué Miami (le concert se passe à L.A) le virtuose entame Tonight’s the Night avec la politesse du désespoir mais également une puissance et une fragilité sans égale. Le groupe enchaine alors de véritables bijoux un Mellow My Mind à fleur de peau, un Tired Eyes magistral… Un vrai concert anthologique d’une quinzaine de morceaux ponctué d’interlude (le spécial Perry Como très drôle) se déroule alors.

Le live n’était jamais sorti. Il a mis 45 ans pour arriver sous le sapin donc dégustez-le sans modération. Fermez les yeux, montez le volume et quand vous entendrez la voix de Neil Young se mélanger aux gémissements de sa guitare le voyage pourra commencer…

.

 

 

Written by

Jeune homme de 43 ans (argh) cinglé de cinéma et de musique, j'aime partager et transmettre mes pépites et autres découvertes ! mes goûts peuvent aller de Wagner à NTM tant que la musique m'apporte une émotion ....

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.