HomeChroniquesNot Scientists au top de leur forme sur Golden Staples

Not Scientists au top de leur forme sur Golden Staples

Not Scientists

Le 13 avril dernier, les Not Scientists ont fait un retour fracassant avec le très bon Golden Staples. Si on avait loupé Destroy To Rebuild au moment de sa sortie en 2015, on s’est bien rattrapés depuis ; on a écouté et adoré leur premier album, avant de savourer l’énergique et maîtrisé Golden Staples qui, depuis, n’a plus quitté ce bon vieux lecteur CD.

Créé en 2013, le groupe lyonnais réuni des anciens de Uncommonmenfrommars, Sons Of Buddha et de No Guts No Glory ; des musiciens qui sont donc habitués à la scène et aux rythmes punk rock. De leurs précédentes formations, ils ont conservé cette hargne, cette énergie qui secoue. Mais, loin de s’en tenir simplement à leurs acquis, les Not Scientists sont partis à la recherche d’une musique qui leur est propre ; et ils l’ont trouvée. Si le punk rock répond toujours à l’appel, la saturation a laissé sa place à des sons plus clairs – mais pas lisses pour autant – et à un petit vent de fraîcheur venu de Catalogne où travaille le producteur de l’album Santi Garcia.

Le résultat est plus que séduisant : Perfect World nous entraîne dès les premières notes dans un tourbillon musical qui s’intensifie sur Orientation et nous donne une furieuse envie de nous défouler. On se laisse envahir par leur énergie le long des dix morceaux, jusqu’au final grandiose de Emergency Break qui fait preuve d’un grand sens de la mélodie. On en ressort gonflés à bloc.

.

notscientists.bandcamp.com

www.facebook.com/pg/notscientists

.

Written by

Etudiante, je suis une passionnée d'art, et plus particulièrement de musique et de cinéma. Attirée par le milieu du journalisme et de la communication, j'aime partager mes petites découvertes artistiques avec les autres.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.