HomeChroniquesNouveau chapitre pour Cabane, projet hors norme et véritable merveille musicale

Nouveau chapitre pour Cabane, projet hors norme et véritable merveille musicale

artworks-43J7SNEe5SCbhzDs-i1El7A-t500x500

Cabane est le projet porté par Thomas Jean Henri, artiste bruxellois passionnant et passionné qui vit et fait vivre la musique comme personne d’autre. Parfois entouré de plusieurs artistes aux univers divers et variés, tel·le·s que Kate Stables (This is the kit), Bonnie « Prince » Billy ou encore Caroline Gabard et Sean O’hagan, Thomas Jean Henri construit Cabane, un projet musical à la fois cocon protecteur, poésie bienfaitrice et splendeur artistique.

Le 4 décembre, Cabane sortira The Remakes Series, une production composée de l’ensemble des chansons du projet repris par différent·e·s artistes, agrémenté de quelques instrumentaux composés par Thomas Jean Henri ces derniers mois. The Remakes Series s’écoute comme il peut se lire et se vivre. À l’image d’une histoire, d’un livre, cette production fait s’enchainer 13 pistes, comme autant de chapitre rendus vivants par d’autres voix. Et parmi ces voix, celles de Raoul Vignal, Nicolas Michaux, Claire Days, Kate Stables, ou encore Dorothée de Koon.

The Remakes Series offre presque 40 minutes de douceur, d’harmonie, de bien être. Tout en nous permettant de découvrir d’autres artistes, cet album permet également de savourer autrement les morceaux de Cabane.

Difficile de ne pas être touché par cette production, par ces voix, par ces mélodies. Difficile de ne pas être ému par ces mots, ces notes, ces compositions. The Remakes Series est une vraie merveille musicale et artistique, à l’image de Cabane, qui clôture ici un chapitre de son histoire. L’album sera en vente à partir du 4 décembre sur le Bandcamp du projet et en version CD (limitée à 200 exemplaires). À s’offrir ou à offrir, sans hésiter.

www.facebook.com/cabanemusic

 

Written by

Actuellement chargée de communication, je suis passionnée par les musiques actuelles. J'observe, j'écoute, j'interroge et j'écris.

No comments

leave a comment