HomeLive ReportsRelease party de La Canaille au Pan Piper

Release party de La Canaille au Pan Piper

Capture d’écran 2016-01-13 à 21.23.33

IMG_4155

Le 11 janvier, La Canaille menée comme toujours par l’hypnotique Marc Nammour, était sur la scène pour une release party suite à la publication d’un EP Deux yeux de trop. Pour ce rendez-vous, de nombreux artistes étaient invités à partager la scène. L’occasion pour Marc Nammour de nous présenter sa « famille artistique et poétique ».

Le 1er décembre 2015, La Canaille offrait un EP à son public. Cinq titres où on pouvait retrouver la verve engagée de La Canaille, accompagnée par Mike Ladd, mais surtout avec le tout premier duo en français partagé avec le lyonnais Lucio Bukowski. Promu par le clip du titre « Deux yeux de trop », l’EP s’inscrit dans la lignée des albums de La Canaille. Marc Nammour a toujours autant de talent dans son écriture et sa voix prolonge le fond dans la forme. « Le propos est maîtrisé, incroyable. Viens tu vas te faire ridiculiser ».

Et ce lundi de janvier a donné lieu a une release party où La Canaille a fait ce qu’il sait si bien faire. Pas de place au doute, à l’hésitation, Marc Nammour mène son set sans relâcher le rythme, ses musiciens suivent avec élégance. Ils ont le talent d’agir en transparence. Un équilibre d’une rare constance : jamais on ne ressent de lourdeur que ce soit avec Marc Nammour ou avec la longue liste des artistes qui ont pris place sur scène. La liste exhaustive comprend : Billie Brelok, Vîrus, Mike Ladd, Serge Teyssot-Gay, Antoine Berjeaut, Naïssam Jalal, JP Manova et Lucio Bukowski. 

Chacun d’entre eux ont joué le jeu d’un texte, inédit, écrit pour l’occasion et présenté en toute humilité. La mise en musique est habile parfois rusée, surtout quand on a la chance d’avoir Serge Teyssot-Gay en renfort guitare. Mais surtout, on profite de l’énergie communicative et insoumise de Mike Ladd qui remplit l’espace en une seconde et demi. Subjectivement, notre attention est retenue par la présence estimable de Lucio Bukowski, discret, efficace et propre.

La Canaille a offert à son public un véritable show, de deux heures. La succession d’artistes a ajouté un certain suspense, une envie, qui nous rendait d’autant plus attentif. La soirée a été comblée par une exposition de Jhano qui a mis en ligne et en dessin les textes de La Canaille. Un travail minutieux, fidèle au regard juste et éloquent.

www.facebook.com/lacanailleofficiel
Photos personnelles

IMG_4176

Written by

Nièce du frère de ma mère, je sais qui a tiré sur Mr Burns. J'entretiens une relation platonique unilatérale avec Liam Neeson et pour éviter d'avoir l'air trop louche, j'ai une activité salariale et musicale. Techniquement, c'est déjà pas mal.

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.