HomeLive ReportsRockomotives 2020 : un phare dans le brouillard

Rockomotives 2020 : un phare dans le brouillard

IMG_20201024_195206_891

Les Rockomotives est l’un des festivals que nous attendons avec le plus d’impatience, chaque année. Entre ses lieux magiques (La Chapelle Saint Jacques notamment), sa programmation riche en découvertes et son ambiance chaleureuse, le festival coche toutes les cases de la recette parfaite, celle qui fait vraiment du bien.

Le week-end dernier, le festival des Rockomotives refermait la porte de sa 29ème édition ; une édition montagnes russes qui, malgré tout, n’aura pas entaché la superbe de l’événement. Pari gagné pour l’équipe de Figures Libres, qui a œuvré d’une main de maître pour maintenir à flot ses Rockomotives, en veillant à offrir au public un festival sécurisé, tout en restant chaleureux. Pendant une semaine, le public a pu profiter d’une affiche, certes réduite par rapport aux éditions précédentes, mais tout aussi qualitative et riche en beaux moments.

.

20201022_184201Bacchantes à la Chapelle Saint-Jacques

.

Huit jours de live, huit jours de découvertes musicales, huit jours de coups de cœur, d’émotions, de sourires masqués mais de sourires quand même… les Rockomotives ont été ce phare dans un brouillard qui s’intensifie de jour en jour, permettant à chacun·e de profiter, jusqu’au bout, d’un peu de répit, de chaleur humaine malgré les jauges réduites, les masques, les places assises et séparées.

Dans nos Rockomotives 2020, il n’y aura pas eu de fausses notes. Et comme chaque année, le festival nous a réservé de belles surprises et de belles émotions. Le groupe Bacchantes nous a fait frissonner et nous a bouleversé, Bertrand Belin & les Percussions-Claviers de Lyon nous ont impressionnés tout en nous faisant rire. Le groupe Paradoxant, qui a donné son premier concert lors du festival, nous a surpris, secoué et charmé. Sans oublier Ausgang, incroyable, puissant, captivant.

.

IMG_20201023_001253_289Bertrand Belin & les Percussions-Claviers de Lyon au Théâtre du Minotaure

.

Si nous n’avons pas pu prendre part à l’intégralité du festival, ni profiter de chaque concert, aucun doute ne subsiste quant à la teneur des autres journées… Le port du masque n’empêchant pas de s’exprimer. De Fun Fun Funeral à One Sentence. Supervisor, en passant par Lesneu, French Cowboy & the One, Rank-O, Tachycardie Ensemble, Mind the Beatz, Pyjamarama… il semblerait que tous aient trouvé des oreilles attentives et que tous aient rassasié les envies de découvertes des un·e·s et les besoins de musique des autres.

Alors un grand merci à l’équipe de Figures Libres pour ces beaux moments. Et à l’année prochaine, encore et toujours.

Written by

Actuellement chargée de communication, je suis passionnée par les musiques actuelles. J'observe, j'écoute, j'interroge et j'écris.

No comments

leave a comment