HomeChroniquesThe Verge, avec un album qui sonne comme il y a des Million Years ?

The Verge, avec un album qui sonne comme il y a des Million Years ?

Million Years The Verge

Second album de The Verge, on ne peut affirmer ou infirmer que Million Years ne reprend pas les tendances musicales de l’ère des tricératops, ptérodactyles et autres tigres dents de sabre. Néanmoins, nous constatons d’emblée au cours de My Queen l’envie du groupe de revenir à une certaine époque, musicalement parlant. Certaines teintes rock des années 70, par exemple, se dévoilent ainsi rapidement. Sans véritablement partir dans le psychédélique, nous ressentons toutefois quelques envolées de ce côté-ci, en partie via ses touches électroniques.

De la facette langoureuse et suave que l’on retrouve fréquemment associée au rock, tant au niveau instrumental, que dans les interprétations vocales, The Verge sait également partir vers des tons plus pop. Ces derniers peuvent même devenir assez délicats et plus encore via le doux clavier de la chanson Million Year, tandis que la légèreté de Tender Trap laisse place à la rage vocale lors des refrains, où un chant pleinement hard rock 70’s mêle son venin à une délicatesse pop. Le tout est entrecoupé par une ambiance plus spatiale durant Nobody knows, particulièrement lors de son introduction nous faisant voyager vers une sphère supplémentaire.

En approchant du final, le groupe nous offre deux titres intensément rock qui possèdent de quoi nous remuer : Straight Away, ainsi que le rentre-dedans à la fois psyché I Wanna Know, alternant avec les sonorités plus roots de No We Never et Kick Up a Row, faisant soulever la poussière des déserts arizoniens. Voyageant davantage sur une cinquantaine d’années passées que des Million Years, The Verge propose tout de même un disque capable de traverser la période évoquée par son nom, sans que sa qualité n’en pâtisse.

www.facebook.com/theverge.groupe

.

Written by

Situé musicalement entre Staircase Paradox, 1000SAY, Valentine Lambert et Ace of Base, en passant par l'électro grindcore hip-hop. https://twitter.com/ratedRjoker https://www.facebook.com/INODratedRjoker https://www.instagram.com/inod_ratedrjoker

No comments

leave a comment