Aboukir a livré « Digital Introversion », un nouvel album passionnant

Ralph Maruani est un artiste possédant bien des facettes ; de Ralph le producteur, à Flabaire et sa house music il décide aujourd’hui de revenir aux sources du rock psychédélique avec son projet Aboukir et un premier album qui conjugue le passé et le présent, intitulé Digital Introversion.

Digital introversion est une boite magique qui referme l’essence même des seventies, un sésame pour voyager vers cette parenthèse enchantée où les guitares hurlaient leur liberté face à des nappes de sons tournoyants. Ce nouvel album offre huit titres magiques qui fleurent bon l’analogique. La voix d’Aboukir avec une reverb venue d’une galaxie lointaine vous invite à un rêve chamanique créant ainsi un pont entre les Floyd et les premiers albums de AIR. Façonné note par note par un artisan de la musique, l’enregistrement de Digital Introversion est une perle. Le rendu est une expérience à lui seul avec un traitement acoustique digne d’un LP de Soft Machine. En plus du contenu, le contenant arrive directement des années 70 avec un visuel de pochette magnifique signé Capucine Mattiussi, et des clips qui soulignent le coté pop art acidulé, animés avec brio par Loïc Goraguer.

De la caisse claire de Memory Lane en passant par la guitare saturée de A Year From Now, l’album est une déclaration d’amour d’un passionné de musique qui a enfermé ici bien des trésors accumulés tout au long d’années d’écoute et d’expérimentations, un véritable cadeau audiophile !

www.facebook.com/aboukirband