Awa Ly, conteuse d’un amour aux multiples nuances

Awa Ly 5

Il est enfin là ; après de nombreux extraits qui nous avaient mis l’eau à la bouche, le nouvel album d’Awa Ly est désormais disponible et apporte avec lui son lot de sensations et d’émotions. Il est maintenant temps d’en faire sa connaissance, de se plonger dans son histoire et d’en découvrir tous ses secrets.

Être chamanique ou enchanteresse ; autant de termes pour définir le caractère quasi mystique de celle qui chante l’amour. Avec prestance et élégance, Awa Ly s’efforce à dépeindre les moindres nuances de ce sentiment universel, et pourtant si personnel. Plus qu’un simple disque, Five and a Feather est un véritable cheminement au cœur de ces histoires humaines dont elle se fait la conteuse dès les premières notes de Storyteller. De l’espoir amoureux (Let Me Love You) à la séparation (Let You Down), tout en passant par l’amour pour ses amis (Friendship), Awa Ly nous transporte au gré des sentiments ; nous touchant, nous troublant ou nous captivant.

Et si l’amour se divise en une multitude de nuances, l’univers d’Awa Ly déborde lui aussi d’une grande richesse sonore. Five and a Feather est avant tout une rencontre humaine et culturelle ; car si la jeune femme vit désormais à Rome, elle n’en oublie pas pour autant ses origines africaines et ses années passées en France. Ainsi, elle n’hésite pas à défier les normes en introduisant à son ambiance jazzy et feutrée, des rythmes sénégalais (Here en collaboration avec Faada Freddy), ainsi qu’une grande palette d’instruments tels que la senza de Paco Sery, la kora de Ballaké Sissoko, la contrebasse de Greg Cohen, ou encore le violon chinois (erhu) de Guo Gan.

Mais il ne fait aucun doute que le grand talent de cette artiste réside dans la beauté et la puissance de sa voix de velours. Awa Ly parvient à la moduler pour en faire un instrument chaleureux, séduisant et hypnotisant. De quoi nous convaincre dès les premières paroles. De l’entraînant Storyteller, à la douceur de Wide Open en passant par l’aspect folk de Friendship, Awa Ly se fait succéder les beaux moments sans fausse note.

N’oubliez pas que vous pouvez retrouver la chanteuse au Café de la danse le 31 mars prochain. Awa Ly assurera également les premières parties de Faada Freddy le 21 avril à Brest, le 22 avril à La Rochelle, le 23 avril à Alençon, le 29 avril à Strasbourg ; ainsi que de Jain le 27 avril à Ramonville, le 28 avril à Mérignac et le 12 mai à Nantes.

awalymusic.com
www.facebook.com/awalymusic
Photos © Bernard Benant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *