DYE CRAP, un premier album électrique !

Amateurs de rock garage et de punk, arrêtez-vous ! Disponible depuis le 30 avril, le premier album de DYE CRAP est une jolie promesse.

Avec ce premier long format, le quatuor DYE CRAP livre une production électrique, portée par une instrumentation féroce. Guitare hurlante et batterie sauvage règnent. Ici, il n’est pas de question de douceur ni de poésie, le maître mot est énergie. Ce premier album, qui porte le nom du groupe, offre dix morceaux fougueux et démarre sur les chapeaux de roue avec My Shits, véritable hymne entêtant et addictif.

Et la suite se révèle tout aussi intense. Les neufs titres qui prennent le relais provoquent un véritable raz de marée sonore ! Difficile de rester insensible à l’ardeur dégagée par cet album. La quatrième piste, Fight, en est la digne représentante. Le quatuor DYE CRAP réalise une première production terriblement vivante, qui dégage autant de vie qu’elle n’en provoque. Et si on s’en délecte au format enregistré, on imagine aisément la résonance de cet album sur scène…

Pour ce groupe originaire de Rouen, le défi du premier album est relevé avec brio. Un incontournable de ce printemps !

www.facebook.com/dyecrap
Photo © Jean Paul Groove