« Étendues », par UssaR : une réédition augmentée

UssaR, artiste français troublant, passionnant et véritable électron libre, a sorti une réédition de son EP Étendues le 11 juin dernier.

UssaR promène sa mélancolie nonchalante et nous embarque à son bord. On traverse des paysages urbains, des friches industrielles et des plages bétonnées, fouettées par des rideaux de pluie (Bidon Vie). Pourtant, la croisière est belle. Le capitaine nous guide de sa voix grave, posée, contemplative, mais que l’on devine puissante, pour peu qu’il décide de la pousser – un jour ? Son timbre riche navigue sur des nappes électro, des violons lyriques, des rythmes lancinants.

Dans ce parcours éthéré, on découvre que le vide a une odeur (Loin), que les oiseaux sont surpris et les soleils infinis. Les textes sont à la fois bruts et ciselés : UssaR ne juge pas, il constate, éclaire et nous guide, à travers un échantillonnage des émotions humaines, aussi contradictoires qu’authentiques. C’est comme une visite commentée des affres et abysses des circonvolutions de l’âme, tantôt cynique, tantôt objective, jamais accommodante, parfois presque tendre. Alors oui, il faut peut-être souffrir, finalement, pour transcender le désespoir et transformer le noir en poésie (Dehors).

La traversée est sombre, les nuages gris acier, mais le guide envoûtant. Oh Capitaine, mon capitaine !

www.facebook.com/UssaRprod