Lola Marsh au MAMA Festival 2019

Qu’il était doux d’assister au concert de Lola Marsh dans le cadre du Mama Festival au pied de Montmartre à Paris/ C’est dans la salle du Carmen, tout en décor de statues grecques, fresques peintes et moulures au plafond (très en vogue en ce moment) que le duo israélien s’est produit. Lumières tamisées rouges et bouquets de fleurs sur les pieds de micros, le concert commence dans un ambiance feutrée. 

Days to Come, extrait de l’EP You’re Mine, sorti en 2017 ouvre le set tout en douceur. La voix grave et posée de Yael Shoshana Cohen, guitare ou ukulélé à la main, résonne. Gil Landau, lui, est parfait en chef d’orchestre. La suite n’est que pur bonheur. Pendant une heure, le groupe enchaine tous leurs tubes pop folk avec une certaine énergie et une joie de jouer à Paris non dissimulée. Le public est absolument conquis et participe, sifflant sur Wishing Girl, tapant des mains tout au long de You’re Mine, sautant et dansant sur Echoes. La version de She’s a Rainbow, que Lola Marsh dédicacera à toutes les parisiennes, est planante à souhait. Guitares, nappes de synthés et chœurs se mêlent à merveille.

Les deux surprises du concert seront la cover très réussie de These Boots Are Made For Walking, chanson de Nancy Sinatra datant de 1966, ici en version pop rock country, latente sur les couplets pour exploser dans les refrains. Et surtout, leur nouveau titre Only For a Moment, sorti le jour même. Parfait morceau pop à la mélodie et au refrain très accrocheurs dont le clip est lui aussi sorti. Réalisé par Indy Hait (déjà réalisateur de leur précédente vidéo Echoes). Il montre Yael Shoshana Cohen et Gil Landau en compétition durant un match de ping pong. La réussite du clip est dans la chorégraphie de leurs mouvements. Le duo a d’ailleurs pratiqué un entrainement d’une semaine pour les exécuter parfaitement. Le rythme de la chanson, lui, est illustré par le va et vient de la balle. Les couleurs et les effets spéciaux (mouvement de caméra, flashs de photographes et présence du public ) complètent une très belle mise en scène. 

La musique de Lola Marsh reste décidément totalement enivrante, captivante et addictive.

www.facebook.com/Lola8Marsh

.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *