L’Unisson a vibré avec Barbara Pravi

C’est en 2018, à l’occasion de la sortie de son single Saint-Raphaël, que nous avons écrit pour la première fois sur Barbara Pravi. Depuis, il ne s’est pas passé une année sans que nous consacrions un article à cette artiste prometteuse.

Mais il nous aura fallu attendre quelques années avant de pouvoir découvrir Barbara Pravi sur scène. Chose faite ce vendredi 8 octobre 2021, date à laquelle la jeune femme a inauguré la salle de l’Unisson, à Saint-Jean-de-la-Ruelle (45), face à un public venu en nombre et visiblement enchanté d’être là.

Pendant une heure, Barbara Pravi a chanté en live un grand nombre de titres extraits de son premier album On n’enferme pas les oiseaux paru quelques mois plus tôt, agrémentant sa setlist d’anciens morceaux finement choisis, à l’image du Malamour, de Louis, ou encore de Barcelone et de sa Prière au soleil.

Dès les premières notes, les premiers mots et les premiers souffles, Barbara Pravi a ému et charmé. L’artiste s’est montrée drôle, solaire et a habité la scène avec élégance et énergie. Difficile de ne pas laisser échapper quelques larmes tant la voix de Barbara Pravi porte avec justesse, grâce et émotion des textes parfois très touchants, toujours empreints de poésie, de vie et d’humanité.

Introduit par une sublime Prière au printemps, le concert de Barbara Pravi nous a d’abord bouleversé·es, avant de nous faire danser. Avec brio, la jeune femme nous a emmené·es, bercé·s par ses mots d’amour et ses mots de vie, amusé·es par son entrain et sa joie de vie communicatifs et définitivement séduit·es par son univers.

Barbara Pravi est une artiste complète, qui mérite définitivement d’être écoutée et vue sur scène.