Tellma livre « Meteorite », un EP aux accents 80’s !

Faites vos bagages et bouclez vos ceintures : Tellma s’apprête à vous faire vivre un voyage d’un nouveau genre. Ici, pas de chevauchées folks dans le Grand Ouest américain, ni d’électro-pop frais et solaire vous envoyant au bord de l’eau. Meteorite vous entraînera plutôt dans un périple temporel, au cœur des nuits des années 80. Tenez-vous prêts, embarquement immédiat !

En 2016, Bertrand Mouty et Laurent Rousset dégainaient un premier opus, Swansong sous le nom de Tellma et nous charmaient avec une pop-folk mettant en avant leurs deux voix et les guitares acoustiques. Cinq ans se sont écoulés et les deux compères, soutenus par Benoit Gateuil à la basse fretless et Pierre Roudeix au saxophone, ont continué leur route et ont fait évoluer leur musique. Avec Meteorite, le duo bordelais a pris un nouveau virage, résolument plus pop et aux accents eighties, mais tout aussi plaisant !

L’EP commence en délicatesse avec Open the records, un titre sans surprise mais qui joue son rôle d’ouverture en captant progressivement notre attention. Ce qui commençait comme un titre agréable, mais non mémorable, finira finalement par nous rester en tête. Le rythme planant est enivrant, et les notes de saxophone auront raison de nous, nous donnant envie de poursuivre l’aventure. Et heureusement que nous n’avons pas sauté du wagon en si bon chemin, car le titre suivant Thorn Hill est un régal. Dès les premières mesures, il se fait déjà entêtant et entraînant. Les synthés nous emmènent dans les années 80, tout en conservant un équilibre musical qui ne tombe jamais dans le tape-à-l’œil. Le rythmé On The Draughtboard qui nous avait déjà convaincus lors de la sortie du clip, continue de nous séduire avant l’excellent Roses and ravens sur lequel les notes chaudes du saxophone viennent habiller joliment le morceau. Si le début arrangé de Serious jokes nous convainc un peu moins, les notes de guitare du refrain se font plaisantes. Enfin, l’opus se termine avec Quelques fois, un beau moment acoustique en guitare/voix et son texte en français que l’on finit par fredonner.

Ce que l’on retiendra de Meteorite, c’est avant tout cette déclaration d’amour pour la musique qui s’exprime à travers chacun des morceaux. L’EP, bien que trop court à notre goût, alterne entre de jolis moments contemplatifs, et des musiques rythmées et entêtantes, et ce pour notre plus grand plaisir !

.

www.facebook.com/TellmaMusic

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *