Le duo The Kills reprend « Cosmic Dancer »

Un nouveau single de The Kills est toujours un cadeau, et d’autant plus quand il s’agit d’une reprise de T-Rex. Là, nous frôlons l’extase.

Alison Mosshart et Jamie Hince ont fait un voyage dans le temps et sont repartis en 1971. Ils nous envoient du passé un titre glam aux accents de Bowie première période, un morceau de mélancolie magnifié par Little Bastards, leur boite à rythme qui offre une patine analogique et des sons tout droit sortis d’un rétro futur. 

On pense alors aux gens qui regardaient les étoiles et se disaient qu’en l’an 2000 les voitures voleraient, que les robots seraient monnaie courante, et que T-Rex serait toujours là. C’est doux comme un baiser lointain, apaisant comme le bruit des vagues. Le mot intemporel prend tout son sens et nous comprenons vraiment qu’une belle chanson ne mourra jamais…

www.facebook.com/TheKills