Vince Lahay dévoile son deuxième album « Spring is on the ride »

Fin février, Vince Lahay annonçait l’arrivée du printemps avec Spring is on the ride, premier extrait éponyme de son nouvel album. Les semaines qui ont suivi ont vu défilé plusieurs morceaux inédits, nous mettant l’eau à la bouche en attendant le grand jour. Nous sommes désormais à la fin du mois d’avril : les rayons de soleil printaniers ont commencé à nous réchauffer, et le deuxième opus du chanteur-compositeur breton est enfin dans les bacs. Alors, sans plus attendre, lumière sur Spring is on the ride !

Il y a trois ans résonnait dans nos oreilles Birds on the Grave, premier album solo de ce chanteur et guitariste. Avec son atmosphère folk, intimiste et mélancolique, l’opus avait su capter notre attention et nous toucher, nous emmenant sur un territoire singulier, hors du temps, où chaque musique réveillait en nous une émotion, un souvenir ou un rêve.

Avec Spring in on the ride, Vince Lahay renouvelle l’exploit de transporter notre esprit dans des contrées introspectives (à l’image de Steal Away, et la quête d’identité des personnes nées sous X), parfois oniriques (The Park Bench) et surtout pleines de délicatesse. Après la mélancolie du premier disque, il nous ouvre les portes d’un univers où la lumière vient réchauffer nos cœurs, même dans les moments les plus sombres. Au-delà de la poésie des mots, ce sont les mélodies de ses onze morceaux qui provoquent en nous un raz-de-marée émotionnel, comme l’annonce le premier titre These Wooden Arms avec sa longue et belle ouverture instrumentale. Navigant entre des titres épurés et de grandes envolées de cordes, Vince Lahay construit un véritable voyage au milieu des sensations ; un périple qui nous emmènera au cœur d’une nuit noire (Sober Night) et jusqu’à la mer pour suivre l’histoire d’un marin pas comme les autres (Golden Stone).

De la composition au mixage, des lyrics videos à la conception du livret de l’album, Vince Lahay a soigné sa nouvelle production de bout en bout et on ne peut que saluer ce travail. Spring is on the ride est un album plein d’espoir dont on conserve encore des sensations, longtemps après la fin de l’écoute.

www.facebook.com/vincelahay